preloader
Scroll to top
Conseil tribal Mamuitun

Nous et les gouvernements


13 et 15 octobre 2020

Deux semaines après la mort tragique de Joyce Echaquan, nos participants sont encore ébranlés par cet événement. Cependant, colère et tristesse laissent tranquillement place à l’espoir et à la recherche de solutions. En réponse à cette situation, nous avons parlé de la place des autochtones et de leur représentativité au sein des gouvernements et des institutions gouvernementales.

Constat 1

Le ministère des Affaires autochtones et son représentant sont loin de faire l’unanimité. Plusieurs ont l’impression que cette institution n’est pas assez représentative des autochtones, de leurs préoccupations et de leurs enjeux.

Constat 2

Les conseils de bande continuent aujourd’hui d’être des mandataires de la loi sur les indiens. Ils deviennent parfois de grosses machines administratives qui sont difficiles à comprendre et où il n’est pas toujours évident de se faire entendre.

Constat 3

Il n’est pas toujours évident de se prononcer sur les différents enjeux qui concernent nos populations. Parfois, les sujets sont difficiles à comprendre et l’information n’est pas toujours facilement accessible à tous. On se rend compte que l’information et l’éducation sont alors des enjeux importants et sur lesquels il faut mettre l’emphase.